Mais qui donc se cache derrière Alexandra G ??

Tout simplement, moi, Alexandra Guignard, expatriée pendant 13 ans avec mon mari et mes trois garçons. J’ai toujours aimé la découverte des nouvelles villes, les couleurs et les artistes locaux attirent mes yeux.

Chaque ville, chaque pays m’inspire ; le tourbillon des villes, les déménagements ont forgé la personne que je suis aujourd’hui. La pratique artistique a fait partie de ma vie depuis mon enfance.

Je vous raconte ?

Un grand-père et un père avec un bon coup de crayon et me voilà directement plongée dans l’univers du dessin. Je me souviens encore de mes premières natures mortes à dix ans ou encore d’une interprétation des portraits de Modigliani quelques années plus tard en Provence. J’aime déjà les couleurs et expérimenter mais en grandissant je laisse tout cela un peu de côté. Peut-on vraiment vivre en tant qu’artiste ? Grande question qui se résout en faisant des études « plus académiques » d’ingénieur, qui me mènent aux Etats-Unis.

Prêt au décollage ?

Me voilà donc fraichement arrivée à Houston avec mon mari, sans visa de travail, avec l’envie de conquérir le monde, pour moi tout est encore possible. Mais je me heurte (heureusement !!) à une recherche de travail d’ingénieur impossible sans visa. Je me replonge alors dans l’univers de l’art à la Glassell School of Arts : aquarelle, dessin, design, couleurs. Ce n’est que lors de mon second séjour à Houston que cette ville s’ouvre à moi avec toutes ses possibilités : son immensité, ses buildings, les cow-boys texans. A ce moment, j’ai un « vrai » boulot d’ingénieur mais cette soif artistique ne me quitte pas et je retrouve avec joie la Glassell et poursuit mon cursus : peinture à l’huile jusqu’à la découverte et la révélation de la gravure grâce à une amie. Il en ressort ainsi un travail, plutôt black & white encore peu coloré ou aux tons pastels. 

Enfin, mes deux expériences africaines (Angola et Congo) vont me rapporter les couleurs. J’ai tout de suite été attirée par le pagne africain au design coloré.

De voyages en créativité

C’est ensuite au Brésil, à Rio de Janeiro que l’envie de me lancer germe (un peu poussée également par l’absence de visa de travail). Cette ville effervescente et bouillonnante est une mine d’inspiration. Entre terre et mer, cette cidade maravilhosa se livre, se découvre et ma créativité s’en réjouit. Dans un premier temps, j’explore cette créativité à l’École d’Arts Visuels du Parque Lage à Rio. Ce n’est que lors de notre retour en France en 2016 que cette créativité s’exprime vraiment ; mon manque de chaleur et de soleil se reflète dans mes impressions. A ce moment, ma gravure explore mes souvenirs et ceux-ci s’inscrivent sur le papier. La petite graine germée au Brésil a poussé et ce projet d’artiste longtemps enfouit, se révèle, grandit pour s’adapter à ma vie de globe trotteuse. Désormais, je sais que où que je sois, la gravure me suivra, à moi de continuer ce beau voyage.

 Une créativité exposée

C’est naturellement par une première exposition que ce voyage se poursuit, exposition des mes gravures, exposition de mes souvenirs imprimés. Ce fut un beau moment intense, de partage, mes premières ventes, mes premiers fans 😉

Un atelier fun en couleur!

Mes valises sont maintenant posées pour quelques temps, mon atelier est prêt et n’attend que ma créativité, mes souvenirs, vos souvenirs, vos envies… Un bout de papier, quelques couleurs et la magie opère. Dites moi ce qui vous plaît et je l’imprime selon mon inspiration pour le plaisir de vos yeux, ou bien choisissez parmi mes créations uniques !

The best way to create

your future

is to create it.

A. Lincoln